CFC in the News 2009
LE FIGARO

E-U: Des Catholiques Critiquent le Pape

 

Un groupe catholique américain a condamné mercredi les déclarations du pape Benoît XVI sur l’utilisation du préservatif qui aggraverait selon lui le problème du sida, lors d’un déplacement en Afrique, un continent ravagé par cette pandémie.

Les déclarations du pape sont “irresponsables et dangereuses”, a affirmé Jon O’Brien, président du groupe Catholics for Choice, favorable à l’avortement, ajoutant que “peu de catholiques et encore moins de personnel médical soutiennent ces déclarations”.

Benoît XVI, qui a entrepris mardi une tournée en Afrique, a déclaré que l’on ne pouvait “pas régler le problème du sida (…) avec la distribution de préservatifs” et que, “au contraire, (leur) utilisation aggrave le problème”.

“Plusieurs évêques en Afrique, dont l’évêque Kevin Dowling de Rustenburg en Afrique du Sud, ont affiché sans détours leur soutien à l’utilisation de préservatifs”, a dit M. O’Brien, pour qui ils constituent “une pan crucial de la campagne” de prévention du sida.

“Les experts médicaux s’accordent à dire que le préservatif est un moyen de sauver des vies: il est très efficace pour prévenir la transmission du VIH, s’il est bien utilisé et de façon systématique, et actuellement c’est la meilleure méthode de prévention pour ceux qui sont sexuellement actifs et à risque”, a-t-il dit.

Citant un sondage récent réalisé pour le compte de Catholics for Choice au Ghana, en Irlande, au Mexique, aux Philippines et aux Etats-Unis, M. O’Brien a indiqué que les catholiques soutenaient massivement l’utilisation du préservatif.

This article originally appeared in Le Figaro.